La mobilité à Bruxelles

Actualités

Bruxelles ouvre sa première autoroute à vélo !

Il s’agit de la première autoroute pour vélos à Bruxelles. Elle a été prise il y a quelques jours seulement et longtemps l’une des voies rapides les plus prévues de Belgique vers la capitale.

 

Première autoroute à vélo : espace sécurisé

Première autoroute à vélo : espace sécurisé

Cet espace sécurisé pour les vélos s’inscrit dans le cadre des efforts déployés après son achèvement pour promouvoir le transport durable , respecter les distances sociales et désengorger les transports publics . À Bruxelles, « deux tiers des déplacements se font sur une distance inférieure à 5 km, le vélo est donc adapté », explique la ministre bruxelloise de la Mobilité, Elke Van den Brandt (écologiste), mais pour convaincre les sceptiques, il faut rendre les pistes cyclables sûres.

 

Ce partage de la route entre les voitures et les vélos est loin de faire l’unanimité. Certains ont estimé que la décision de réorganiser plusieurs voies de circulation a été prise trop rapidement et au détriment de la fluidité du trafic. « Cela signifie que les automobilistes sont désormais imposés à des embouteillages qui n’existaient pas avant le réaménagement », explique Danny Smagghe, un porte-parole de Touring.

 

L’entreprise fait remarquer que ces nouveaux cyclistes réagissent davantage à un effet de mode et à une météo favorable qu’à un choix délibéré d’un autre mode de transport. « Il s’agit principalement de cyclistes récréatifs et non de cyclistes qui font la navette entre leur domicile et leur lieu de travail », ajoute Danny Smagghe.

 

Pour le ministre bruxellois, cette controverse n’a aucune raison d’exister. Les automobilistes et les cyclistes peuvent vivre ensemble sur la route. Il ne vous prendra pas votre place de parking », souligne Elke Van den Brandt. Elle reconnaît qu’il est nécessaire de « séduire » les automobilistes, mais surtout de ne pas les monter contre les cyclistes.

 

Dans une déclaration commune, les pays du Benelux (Belgique, Pays-Bas, Luxembourg) demandent à la Commission européenne de soutenir les États membres dans la promotion du vélo.

 

Les limites de la première autoroute à vélo

Rappelons qu’il y a quelques années, c’était le souhait de certains navetteurs et groupes politiques qui souhaitaient utiliser l’infrastructure du chantier du RER. Bien que l’idée ait été rapidement abandonnée, elle semble aujourd’hui plausible, car l’un des itinéraires prévus relierait le sud de Bruxelles à Ottignies en suivant la N275. Elle constitue, avec la liaison entre Bruxelles et Louvain-la-Neuve via la E411, l’un des deux itinéraires prioritaires.

 

L’objectif à long terme est de créer cinq itinéraires rayonnant à partir de Bruxelles. Ces itinéraires seront intégrés dans le RAVel existant et reliés aux véloroutes flamandes pour former un réseau unique pour le cyclisme en Belgique.

 

Selon les estimations du ministre Henry, les deux itinéraires prioritaires du Brabant wallon devaient être achevés d’ici 2024. Le début des travaux est révélé à 2022 et si la mise en œuvre de ces autoroutes à deux roues n’interfère pas avec d’autres chantiers sur le réseau wallon, certains tronçons pourraient déjà être mis en service entre 2022 et 2023.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.