La mobilité à Bruxelles

Actualités

Des rues plus sûres avec une stratégie de micro mobilité partagée

Avez-vous entendu de la stratégie de micro mobilité partagée ? 

Connaissez-vous les techniques et les étapes essentielles pour rendre les rues plus sûres et plus sécurisées ? 

Tout est détaillé dans notre article. 

 

1/ Fournir un espace protégé pour la micro mobilité partagée et assurer la sécurité des piétons.

L’utilisation de dispositifs de micro mobilité partagée sur les trottoirs devrait être interdite ou soumise à une limitation de vitesse faible et appliquée. Les autorités devraient créer un réseau protégé et cohérent pour la micromobilité, soit en ralentissant la circulation, soit en redistribuant l’espace dans des voies physiquement protégées pour les dispositifs de micromobilité. 

 

Ce réseau devrait être plus attrayant que les trottoirs ; des lignes directrices devraient être élaborées pour la conception d’infrastructures cyclables larges et protégées. Les séparations lumineuses sur les routes à fort trafic et les écrans de circulation sur les routes résidentielles sont des techniques éprouvées pour un développement rapide et peu coûteux. 

 

Les limitations de vitesse pour tous les véhicules à moteur ne devraient pas dépasser 30 km/h lorsque les véhicules à moteur et les usagers de la route plus vulnérables partagent le même espace.

2/ Se concentrer sur les véhicules à moteur 

La nouveauté des scooters électriques ne devrait pas détourner l’attention des solutions connues pour réduire les risques auxquels sont exposés tous les usagers de la route vulnérables à cause des véhicules à moteur.

 

Les autorités à tous les niveaux devraient intensifier leurs efforts pour lutter contre les comportements à risque tels que les excès de vitesse, la conduite distraite et la conduite en état d’ébriété. Ils devraient imposer des limitations de vitesse. Ils devraient aussi imposer des conceptions de véhicules sûres, comprenant à la fois des solutions de sécurité active et passive. 

 

Les dispositifs de sécurité active pertinents comprennent l’assistant de vitesse intelligent (disponible pour toutes les nouvelles voitures en Europe à partir de 2022) et le freinage d’urgence autonome (AEB). L’AEB devrait être en mesure de détecter de manière fiable tous les types de dispositifs de micro-mobilité.

 

Réguler les scooters électriques et les vélos électriques à faible vitesse comme des vélos, les microvéhicules à vitesse plus élevée comme des cyclomoteurs

 

3/ Réguler les scooters électriques et les vélos électriques à faible vitesse comme des vélos, les microvéhicules à vitesse plus élevée comme des cyclomoteurs.

 

Pour l’encourager, toutes les formes de micro mobilité partagée de faible vitesse et de faible poids (type A) devraient être soumises à une réglementation relativement légère sur les vélos. En outre, un ensemble de règles simples est plus susceptible d’être compris et respecté par tous, ce qui facilite l’application, la signalisation et les restrictions de stationnement.

 

Les engins de micro-mobilité motorisés dont la vitesse maximale est de 45 km/h devraient être réglementés comme les cyclomoteurs. Les exceptions pour les vélos électriques rapides à pédalage assisté (speedbikes) devraient se fonder principalement sur leur potentiel à contribuer aux objectifs de santé publique en augmentant l’activité physique. 

 

Les vélos de vitesse ne devraient pas être éligibles. Lorsque des équipements de micromobilité plus rapides sont autorisés sur les pistes cyclables, la réglementation devrait veiller à ce que les utilisateurs choisissent des vitesses plus lentes afin de ne pas compromettre la sécurité perçue des personnes de tous âges et leur capacité à se déplacer à un rythme plus lent.

 

L’ANUMME souhaite qu’une catégorie « EDPM rapide », correspondant à la catégorie des vélos de vitesse, soit créée pour compléter la catégorie actuelle (bien qu’un assouplissement des exigences européennes en matière d’homologation serait le bienvenu).

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.