La mobilité à Bruxelles

Actualités

Mobilité du futur : À quoi ressemblera l’avenir de la mobilité urbaine 

À quoi pourrait ressembler la mobilité du futur ? Pour pouvoir classer correctement le présent et les tendances de l’avenir, nous devons nous aventurer dans un voyage dans le temps. Nous vous emmenons avec nous vers une époque révolue et vers l’avenir.

Clés et défis de la mobilité du futur

Les embouteillages retardent les personnes et les livraisons, augmentent le stress et provoquent une pollution atmosphérique qu’ils ont considéré comme l’une des principales causes de décès prématuré dans les grandes villes

 

Pour cette raison, entre autres, il est admis que la façon dont une ville gère la mobilité urbaine ait un impact direct sur sa prospérité. Dans une étude récente sur les tendances en matière de mobilité urbaine intelligente, conçue pour anticiper les besoins des villes du futur, trois caractéristiques essentielles ont été identifiées pour un système de mobilité efficace :

 

  • La performance et la résilience : Les villes doivent entretenir les routes et autres infrastructures, en offrant des options de mobilité du futur intégrées afin de minimiser les embouteillages, les temps de trajet et la pollution.

 

  • Vision et leadership : La mobilité du futur exige une bonne dose d’innovation et d’investissement, ainsi qu’une bonne coordination entre les parties prenantes.

 

  • Service et inclusion : La mobilité du futur doit être accessible à l’ensemble de la population. Les villes doivent garantir que les transports publics circulent fréquemment et à l’heure, et offrir des options abordables et des moyens conviviaux d’accéder à toute la gamme des options de transport.

Tendances de la mobilité urbaine 

Sous l’impulsion de la révolution numérique et en réponse à la menace du changement climatique, des tendances sont apparues qui révolutionnent le secteur du transport urbain. Nous en examinons quelques-unes ci-dessous :

La mobilité du futur durable

Parce qu’ils n’utilisent pas de combustibles fossiles, les véhicules électriques représentent la mobilité de l’avenir, dont les ventes ne cessent de croître. Un facteur clé de cet essor est l’innovation en termes de batteries, qui deviennent moins chères et plus efficaces, avec plus d’autonomie.

La mobilité du futur partagée

En partageant une voiture, au lieu que chacun utilise la sienne, nous pouvons contribuer à réduire le trafic et les émissions. 

Véhicules à conduite autonome

Il s’agit de véhicules qui utilisent l’intelligence artificielle (IA) pour se déplacer sans l’intervention du conducteur. Les voitures autonomes peuvent prendre en charge un utilisateur et le conduire à sa destination, en suivant toujours le meilleur itinéraire disponible. Elles réduisent le trafic et libèrent des places de stationnement, améliorant ainsi la qualité de l’air.

La mobilité du futur connectée

Grâce à l’internet des objets (IoT), tous les éléments du trafic, véhicules, feux de signalisation, panneaux, etc., peuvent désormais communiquer entre eux. De plus, avec le déploiement de la 5G, les voitures pourront recevoir des informations sur les places de stationnement disponibles ou les dangers situés en dehors du champ de vision du conducteur, tandis que les feux de circulation pourront s’autoréguler en fonction de la quantité de trafic et de la présence de piétons, entre autres avantages.

 

Il est important de noter que ces tendances ne doivent pas être traitées individuellement, mais les villes doivent adopter une approche intégrée. Cette approche, qui vise à réduire l’utilisation de la voiture privée en combinant les nouvelles tendances de la mobilité avec les transports publics, est connue sous le nom de « Mobility as a Service » (MaaS).

Nouveaux concepts de mobilité 

Les récentes tendances en matière de mobilité ont donné naissance à toute une série de nouveaux termes qui vont au-delà du désormais très familier « covoiturage ». Jetons un coup d’œil à certains de ces concepts :

 

  • Dernier kilomètre : Utilisé pour décrire la partie d’un trajet juste avant d’atteindre la destination finale, par exemple après être descendu du bus ou du métro. Actuellement, vélos publics, scooters et vélos électriques, etc., est la solution idéale pour le dernier kilomètre, mais ces services doivent être adaptés après la crise du coronavirus.

  • Le covoiturage, la mise en commun de véhicules et l’hélitreuillage : Ces termes font tous référence à différentes formes de covoiturage. Le covoiturage consiste à partager une voiture entre particuliers, l’hélitreuillage consiste à réserver un trajet en voiture à l’aide d’une application, et le covoiturage consiste à partager un chauffeur professionnel avec plusieurs passagers.

  • Chargement : Les services de recharge des véhicules électriques sont conçus pour faciliter la vie des voitures rechargeables, en leur indiquant où se trouve la borne de recharge la plus proche et en leur proposant des options de paiement faciles.

  • Des tarifs forfaitaires pour la mobilité : Les utilisateurs paient un montant mensuel fixe pour utiliser un véhicule, avec la possibilité de changer de modèle pendant la durée du contrat, ce qui en fait une alternative raisonnable à la possession d’une voiture.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.