La mobilité à Bruxelles

Actualités

Comment les mobilités urbaines vont changer d’ici 2030

Curieux, nous souhaitons tous imaginer la vie en 2030. Notre monde est en train de se développer rapidement. Les ingénieurs, les scientifiques et les penseurs réfléchissent jour et nuit pour trouver des solutions qui rendent plus confortables notre vie et plus simples nos mouvements. C’est dans le même contexte que nous avons trouvé important de parler dans cet article des mobilités urbaines en 2030. 

 

Les mobilités urbaines durables : les détails que vous devez absolument connaître : 

D’ici 2030, la majorité des gens aurait probablement adopté un mode de transport respectueux de l’environnement , comme le train ou le vélo. 

 

Ces modes de transport connaîtront une croissance de 4% . À première vue, ce gain semble faible. Cependant, si l’on considère le contexte global, il est loin d’être négligeable : La mobilité durable représentanta près de la moitié de tous les déplacements. En comparaison, l’utilisation de la voiture devrait chuter de 5 % , puis diminuer progressivement par la suite. 

 

Il s’agit d’une évolution lente, mais régulière , vers une mobilité urbaine durable. La mise en œuvre d’une planification durable de l’espace urbain et des transports est une tâche complexe. C’est l’intégration de la planification du développement, de concepts de circulation cohérents et d’ une gestion efficace de mobilités qui inclut tous les moyens de transport.

Les transports publics : le moyen de transport le plus utilisé 

Des milliards d’euros seront investis au cours des prochaines années dans de nouveaux aménagements et des mises à niveau afin d’améliorer la mobilité citoyenne. 

En effet, les bus et les trains circulent sans chauffeur . Des véhicules autonomes transporteront les gens. Ce serait exceptionnel non ? 

transports publics

Dans dix ans, les trains relieront également les continents et modifieront le commerce mondial. Ils seront modulaires et composés de voitures individuelles dotées de batteries et de leur propre actionneur électrique. 

 

Il sera ainsi possible de découpler les trains de marchandises ainsi que les trains de passagers de manière entièrement automatique à la périphérie des villes. Les voitures individuelles se déplaceront ensuite de manière autonome jusqu’à des carrefours tels qu’une gare ou, s’il s’agit de marchandises, jusqu’à des centres de distribution. La recharge se fera par induction : L’énergie est réduite par des électro-aimants le long des rails .

De plus en plus de vélos et de piétons

Les transports publics ainsi que l’augmentation de la circulation des vélos et des piétons façonneront l’image de nombreuses grandes villes en 2030. De plus en plus de personnes opteront consciemment pour une combinaison de différents modes de transport. On prévoit une augmentation de 18 % pour les bicyclettes et de 15 % pour les piétons. 

 

Le développement intensif des pistes cyclables , des transports publics, et des trottoirs et voies piétonnes dans les années à venir serait donc une nécessité.

 

Convaincus qu’une bonne stratégie de mobilité urbaine pourrait changer notre système de vie et rendre plus agréable notre atmosphère, nous profitons de cette occasion pour vous dire que les projets de 2030 commencent dès maintenant. Ce n’est pas un jour ou un mois avant. Changeons donc nos habitudes et faisons du respect de l’environnement un mode de vie. 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.